Le canot Ti Nèg La boucle un excellent Traditour

21 juillet 2021

Les skippers du canot de voile traditionnelle Ti Nèg La, parrainé par Le Nord Guadeloupe, Alizéa Drone et AGS, ont relevé le défi de ce Traditour nouvelle formule (17 et 18 juillet 2021), et terminent la compétition avec une belle 11ème place au classement général.

Ce Traditour 2021 proposait un format plus ramassé. Alors que la compétition se déroule, d’ordinaire, sur toute une semaine, cette année, les organisateurs ont décidé de la concentrer sur deux jours en proposant un tour complet des îles de Guadeloupe en deux étapes.
Sainte-Anne / Port-Louis le 17 juillet, un transbordement vers Gourbeyre, puis Gourbeyre Sainte-Anne le dimanche 18 juillet. Un tracé exigeant, technique à la fois dans son passage au large du territoire du nord Grande-Terre, que la remontée face à la vague, le lendemain, vers Sainte-Anne.

Les guerriers du nord

Rien qui puisse effrayer l’équipage de Twadigwa, connu dans la flotte sous le nom de “Ti Nèg La” qui affiche près de dix ans d’expérience dans la voile traditionnelle. De plus, cette année, il a été renforcé d’un nouveau canot, tout droit sorti des ateliers du charpentier de marine Saintois Alain Foy.

Nous avons recruté Nicolas Perriet (ancien patron du canot Xéria) et deux cyclistes Maxence Legrand et Fabrice Cornely, tous deux natifs du nord Grande-Terre. À côté de cela, nous avons pu acquérir un nouveau canot que nous avons reçu deux semaines avant le début de la compétition.

Edmond Cilly, manager de l’équipe

Le temps pour l’équipe de prendre ses repères sur des manœuvres techniques telles que les virements de bord et travailler la cohésion de l’équipage avant de se lancer dans les hostilités le 17 juillet dernier.

La 1ère étape a été très difficile. Cependant, nous avons pris un très bon départ, nous avons fait la course en tête jusqu’à Saint-François avant de se rendre compte que nous nous étions trompés sur l’emplacement de la bouée. Nous avons ensuite souffert d’un petit manque de lucidité à la Pointe de la Grande Vigie qui nous a coûté quelques places, mais au final, nous nous en sortons bien.

Edmond Cilly

Le second jour de course, le canot aux couleurs du Nord Guadeloupe a aussi pris un excellent départ, malgré des conditions musclées au début mais réussi à tenir le cap pour arriver à la 7ème place de l’étape.

Bilan, le canot s’empare de la 11ème place du classement général au terme des deux jours de navigation. Un excellent résultat qui a déclenché le cri de guerre des équipiers une fois sur le sable de Sainte-Anne.

Maché kochi, maché kan menm ! *

* On avance de travers, mais on avance toujours !

Sauvegarde du patrimoine

L’ambition de Twadigwa va pour autant bien au-delà de la compétition nautique. La voile traditionnelle est une passion, mais aussi un patrimoine culturel que l’association protège et transmet. Ce sont ces valeurs qui la rapprochent et l’office de tourisme du Nord Guadeloupe. Les deux organismes travaillent désormais ensemble pour démocratiser la voile traditionnelle en l’ouvrant à plus de pratiquants notamment en proposant des offres touristiques comprenant des séances d’initiation à la navigation en canot saintois.