Les fêtes de Pâques en Guadeloupe : 4 faits que vous ignorez sûrement sur le crabe

Si dans certains pays Pâques rime avec chocolat, en Guadeloupe et en Martinique les fêtes de Pâques riment avec chasse aux crabes, car c’est le mets traditionnel. Il est cuisiné an tout sòs (“dans toutes les sauces”), et est le roi des assiettes durant cette période. Voici 4 faits que vous ignorez peut-être sur le crabe dans la culture de Pâques en Guadeloupe

1 - Le crabe au menu en Guadeloupe, une tradition héritée de l’esclavage

En effet, durant le Carême, l’église interdisait aux esclaves de manger de la viande. Il ne leur restait donc que les crustacés, dont les crabes qu’ils chassaient. Depuis, le crabe de terre est devenu un plat de fête.

2 - La chasse aux crabes en Guadeloupe, une institution

La pratique de la chasse aux crabes se transmet de génération en génération chez les krabiyèlè (chasseurs et éleveurs de crabes). Ils les attrapent grâce à des pièges appelés krabié ou zatrap. Souvent construits en bois de palette, ces pièges sont placés sur les trous où vivent les crabes et on y met des fruits pour les attirer. Une fois attrapés, on les nourrit afin qu’ils grossissent et que leurs chairs deviennent plus fines, pour être parfaite dans nos assiettes.

3 - Il existe une dizaine de variétés de crabes en Guadeloupe

Les variétés les plus connues et que l’on consomme, sont le crabe blanc de terre et le touloulou. Mais il en existe une dizaine d’autres dans notre région :Le crabe des palétuviers, le crabe à barbe, le crabe violoniste ou crabe “c’est ma faute” que l’on nomme ainsi à cause de sa façon de taper sa pince qui fait penser à un chrétien faisant son mea culpa. Ou encore le crabe fantôme, qu’on appelle ainsi du fait de sa rapidité et de sa couleur “sable” qui lui permet de passer inaperçu.

4 - Le crabe, roi de la fête en Guadeloupe

Vous l’aurez compris, en cette période, le crabe est roi ! Cuisinés, roussis, farcis, en pâtés, c’est une tradition bien ancrée en Guadeloupe. Les familles se retrouvent au bord de la rivière ou de la mer, pour déguster le plat traditionnel à base de crabe : le Matété. Il s’agit de crabes de terre mijotés, servis avec des légumes et du riz.

Le crabe a une importance telle, qu’une fête lui est dédiée, dans la commune de Morne-à-l’eau, qui se revendique comme la Capitale du Crabe.

Alors si vous aussi, vous aimeriez être “solide comme ça” (cliquez ici si vous n’avez pas la référence), nous vous conseillons vivement de participer aux festivités de la Fête du Crabe. Cet évènement qui a lieu tous les ans dans la commune de Morne-à-l’eau est un véritable moment de partage et de convivialité. Vous serez alors incollables sur le roi de Pâques en Guadeloupe et surtout vous pourrez vous régaler !

Flash Info

Inscrivez-vous en ligne !

Warning
This page does not exist in the chosen language. You can stay on page in the current language or go to the site's homepage in the chosen language.