Surf : le retour en grâce du Longboard

23 mars 2022

En février dernier, tous les amateurs de longboard de la Guadeloupe se sont retrouvés à Port-Louis dans le cadre de la 1ère édition du North Swell Festival. Cette compétition amicale a été l’occasion pour les organisateurs de célébrer le boom de la pratique du longboard en Guadeloupe.

Ce dimanche-là, sur la plage à proximité du port de Port-Louis, une cinquantaine de surfeurs, sourire aux lèvres, bichonnent leur longboard, en attendant de pouvoir plonger à l’eau et montrer leurs talents. Malgré les apparences et la bonne humeur ambiante, il s’agit bien d’une compétition, la première depuis de nombreuses années. « Je crois bien que cela faisait plus de 10 ans qu’il n’y avait pas eu d’event de longboard en Guadeloupe. Pourtant, moi-même qui pratique, j’ai pu me rendre compte que depuis 4 ou 5 ans, il y a de plus en plus de pratiquants en Guadeloupe. Cependant, la discipline n’explose pas, toujours bien cachée dans l’ombre du short board. » explique Virginie Cabre, organisatrice de la manifestation. Le short board, comme l’appellent les connaisseurs, c’est le surf classique, le plus médiatisé, qui se pratique sur une planche plus courte. L’attitude sur la planche est radicale et faite pour les vagues plus formées, plus nerveuses. À l’inverse, le long board, se pratique sur une planche plus longue, et permet de travailler sur des vagues moins houleuses, qui déferlent, et laissent le temps au surfeur d’enchaîner plusieurs figures selon son expertise.

Port-Louis, capitale du long board

Avec ses vagues activées par une houle de nord, le littoral de Port-Louis est celui qui offre aux passionnés le plus beau terrain de jeu. « C’est simple, aussitôt que les conditions météo annoncent de belles vagues, vous pouvez être sûrs que vous allez retrouver toute la communauté dans l’eau pour en profiter. » assure Virginie Cabre. Il était donc logique d’organiser ce premier festival à Port-Louis. Avec 52 surfeurs inscrits dont près de 33 nouvelles licences, le festival a démontré que la communauté était réelle et qu’elle avait besoin d’un événement pour se retrouver.

C’est aussi la preuve qu’il y a matière à structurer le longboard, de manière à lui donner la visibilité qu’il mérite indépendamment du short board. Tous ces défis, Virginie Cabre veut les relever et le North Swell Festival est le parfait outil pour y arriver. « Compte tenu du succès de la manifestation et des retombées que nous avons observées, il est clair que le festival reviendra pour une autre édition. Nous avons vu que nous pouvions développer la discipline et donner aux pratiquants un vrai lieu d’expression, et c’est exactement ce que nous allons continuer à faire. » Et comme le retour sur le devant de la scène du longboard est mondial, le festival pourrait attirer sur le littoral port-louisien des pratiquants venus du monde entier. Leur présence permettrait d’enrichir la communauté locale sportivement et humainement.

Flash Info

Inscrivez-vous en ligne !

Warning
This page does not exist in the chosen language. You can stay on page in the current language or go to the site's homepage in the chosen language.