Le championnat de voile traditionnelle : la tradition maritime de la Guadeloupe !

28 juin 2022

Principalement connue pour ses paysages époustouflants, sa mangrove dense, ses plages idylliques et son volcan, la Grande Soufrière que l’on nomme l’île Papillon regorge de belles surprises pour les amateurs de sport et de sensations fortes. Dans cet environnement époustouflant, le championnat de Guadeloupe de voile traditionnelle allie avec brio adrénaline et cadre paradisiaque. Les 27 et 28 mai derniers, l’évènement a pris possession des eaux turquoises de l’archipel, comme les années précédentes, afin de faire rayonner la tradition maritime de la Guadeloupe. Parmi les canots présents, le Ti Nèg la  manoeuvré d’une main de maître par le Patron Joël THURAM-ULIEN et son ékipaj ti neg la portaient haut les couleurs de l’Office de Tourisme Nord

Guadeloupe ! Découvrez sans plus attendre les dessous de cette course riche en émotions et le palmarès de notre magnifique canot saintois le Ti Nèg la  !

Une course de voile qui allie tradition et beauté de l’archipel guadeloupéen

Le cadre privilégié de la Guadeloupe

Le championnat de Guadeloupe de voile traditionnelle a cette année encore jeté l’ancre dans le cadre d'exception offert par les différentes îles de l’archipel Guadeloupéen.  Vendredi 27 mai 2022, jour d’ouverture des festivités, les Patrons des canots se sont affrontés sur un circuit maritime mettant à l’honneur Grande-Terre : un décor paradisiaque pour profiter pleinement de la mer, des plages et de la montagne tant pour les participants que pour les nombreux spectateurs qui attendaient avec une impatience palpable et à peine dissimulée cette régate.

Une tradition ancrée et perpétuée au fil des années

La passion pour les canots saintois et les compétitions de voile traditionnelle en Guadeloupe ne date pas d’hier. En effet, l’utilisation de ces canots à la coque creuse remonte au 18ème siècle, lorsque les pêcheurs de l’archipel guadeloupéen cherchaient la meilleure solution pour naviguer au près. Puis, les embarcations se sont peu à peu détournées de leur but initial pour prendre part à des régates, notamment dans la baie des Saintes. C’est ainsi que l’esprit de compétition des Guadeloupéens et la tradition se sont rencontrés pour donner naissance au championnat de voile traditionnel. 

Envie d’en apprendre davantage sur la culture guadeloupéenne et de vous immerger dans la plus pure tradition maritime de l’île ? Assistez à l’une des grandes courses de canots saintois traditionnels : le championnat de voile traditionnelle, le Traditour ou encore le Challenge Apiyé ! 

Un championnat de voile traditionnelle intense et riche en rebondissements

Un circuit spectaculaire pour une régate mémorable

Le circuit du championnat de voile traditionnelle était idéalement situé sur un plan d’eau au nord de Grande-Terre et reliait plusieurs villes de l’île. La journée du vendredi représentait l’étape la plus longue de la course avec plus de trois heures de navigation intense pour tous les Patrons. La régate, qui s’est déroulée en plusieurs étapes, reliait les villes de Port-Louis, d’Anse-Bertrand et de Vieux-Bourg Morne-à-l'Eau, pour terminer sa course à Petit-Canal. La course du lendemain s’est, quant à elle, déroulée par une série d’épreuves : un souhait de Cataraïbes Guadeloupe Club, organisateur de cette régate, afin de récompenser le Patron et le canot capables d’exceller sur l’ensemble des courses de voile traditionnelle. 

Ce circuit en pleine mer était parfaitement visible depuis le littoral, une aubaine pour les curieux, les touristes ou les personnes avides de sensations fortes qui pouvaient suivre leurs favoris au détour d’une promenade ! 

La bataille des 28 canots saintois

Ce sont pas moins de 28 canots saintois qui ont pris le départ de la compétition du championnat de voile traditionnelle à Port-Louis. Certains concurrents se sont très rapidement démarqués du reste des participants et un top 3 s’est naturellement dessiné avec Léwop Sé Nou Osi, Coq-La et Guadeloupe Port Caraïbes. À l'arrivée de la première course du championnat, les canots Léwop Sé Nou Osi et Guadeloupe Port Caraïbes ont œuvré et manœuvré, non sans mérite, pour décrocher la première place, offrant ainsi aux spectateurs un duel palpitant et haletant ! La victoire a finalement été attribuée à Hugo Thélier, Patron du canot Léwop Sé Nou Osi. 


Lors de la deuxième journée de compétition, Hugo Thélier connaissait les enjeux : remporter un nouvelle fois la tête du classement pour espérer gagner le championnat. Il a su tirer profit des contre-performances de ses adversaires pour décrocher cette victoire largement méritée ! Le canot Ti Nèg la, son Patron Joël THURAM-ULIEN et son ékipaj ti neg la, concourant pour Le Nord Guadeloupe Office de Tourisme ont offert une belle performance et n’ont pas démérité en atteignant la 19ème place de ce championnat !

Flash Info

Inscrivez-vous en ligne !

Warning
This page does not exist in the chosen language. You can stay on page in the current language or go to the site's homepage in the chosen language.